Qu’est-ce que la rééducation du périnée?

La rééducation du périnée est un traitement qui vise à renforcer les muscles du périnée. Le périnée est la partie du corps située entre l’anus et les organes génitaux externes. Il est composé de muscles et de tissus qui soutiennent les organes du petit bassin (vessie, rectum, utérus, vagin).

Les muscles du périnée ont un rôle important, car ils contribuent à maintenir la continence urinaire et fécale. Ils sont également impliqués dans la sexualité, car leur tonus est essentiel pour les sensations lors des rapports sexuels.

Le périnée est soumis à des pressions, notamment lors de la grossesse et de l’accouchement, qui peuvent affaiblir les muscles. Cela peut entraîner différents problèmes, comme des fuites urinaires.

 

Pourquoi faire de la rééducation du périnée ?

La rééducation du périnée peut être recommandée dans plusieurs situations, notamment pendant la grossesse, en cas de douleurs pelviennes, de descente d’organes ou d’incontinence.

Pendant la grossesse et après l’accouchement, le périnée est mis à rude épreuve. Le poids de l’utérus et du fœtus peut comprimer les organes du bassin, ce qui peut entraîner des problèmes tels que des fuites urinaires. La rééducation périnéale pendant la grossesse peut contribuer à prévenir un affaiblissement excessif du périnée et faciliter l’accouchement.

Après l’accouchement, un examen du périnée est recommandé et peut être suivi de séances de rééducation périnéale. L’accouchement par voie basse peut fragiliser le périnée, notamment en cas d’épisiotomie ou d’utilisation d’instruments (forceps).

Les descentes d’organes, également appelées prolapsus, sont une autre indication courante de rééducation périnéale. Il s’agit d’une descente anormale d’organes, le plus souvent par le vagin. Les formes les plus courantes sont la descente du rectum (rectocèle) et la descente de la vessie (cystocèle). La rééducation peut aider à stopper cette descente si elle est prise en charge à temps.

L’incontinence urinaire est un problème fréquent chez les femmes, et la rééducation périnéale peut être efficace pour corriger ce trouble. Les fuites urinaires peuvent survenir pendant la grossesse, après l’accouchement, lors de la pratique de certains sports ou à la ménopause. Ce problème est souvent dû à un mauvais contrôle du périnée et à une insuffisance musculaire. La rééducation peut aider à améliorer ces problèmes.

Enfin, la rééducation périnéale peut également être recommandée en cas de douleurs pelviennes, qui peuvent être causées par une infection, une déchirure lors de l’accouchement, une inflammation ou une endométriose. Ces douleurs peuvent avoir un impact important sur la vie sexuelle et la rééducation périnéale peut contribuer à mieux les gérer en apprenant à détendre et relâcher les muscles.

 

Qui peut bénéficier de la rééducation périnéale ?

La rééducation périnéale est recommandée après l’accouchement pour prévenir ou améliorer les problèmes de descente d’organes et de fuites urinaires. Cependant, d’autres facteurs de risque peuvent également contribuer à l’apparition de ces problèmes, ce qui peut amener des femmes de différents âges à faire de la rééducation.

Le port de charges lourdes, la pratique intensive de certains sports, le surpoids et la constipation chronique sont autant de facteurs qui peuvent exercer une pression sur le périnée et favoriser l’apparition de problèmes.

 

Quels sont les différents types de rééducation périnéale ?

La rééducation périnéale peut être réalisée par un kinésithérapeute ou une sage-femme, soit de manière manuelle, soit à l’aide d’un appareil relié à une sonde.

La rééducation manuelle consiste en un toucher vaginal afin d’évaluer la tonicité des muscles du périnée. Le praticien demande à la patiente de contracter et de relâcher son périnée pour prendre conscience des sensations et lui apprend des techniques pour renforcer son périnée.

Le biofeedback musculaire utilise un appareil de rétrocontrôle qui mesure la force des muscles du périnée grâce à une sonde endovaginale. La patiente reçoit un retour visuel ou sonore pour l’encourager à contracter ou à relâcher son périnée.

L’électrostimulation utilise également une sonde endovaginale pour stimuler les nerfs des muscles du périnée à l’aide de légères impulsions électriques. L’objectif est de provoquer des contractions musculaires du périnée.

Il est recommandé d’attendre de 6 à 8 semaines après l’accouchement avant de commencer la rééducation périnéale. Cela laisse le temps aux tissus de cicatriser.

 

Si vous avez besoin de rééducation périnéale, il suffit de nous contacter en utilisant le lien de contact disponible.

LinkedIn
Twitter
Facebook
WhatsApp
Physiothérapie à Domicile
Besoin de physiothérapie à domicile? Physiothérapie dans une organisations de soins?

La lombalgie

Nul n’est à l’abri de subir la lombalgie à différents degrés, un jour ou l’autre. Pas étonnant quand on sait que près de 80 %

En savoir plus »
Réservez dès maintenant votre rendez-vous à domicile

Recevez les dernières nouvelles